Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section
Béarn-Soule
Photographie du Président de la section
Le mot du président de section

Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, tués au cours de la libération des otages au Burkina Faso, ont rejoint la grande cohorte éternelle des légionnaires, en accomplissant leur devoir au péril de leur vie. Comme tous les Français, nous nous inclinons et leur rendons hommage.
Le destin a fauché ces deux héros. Après le temps du recueillement, nous poursuivons nos travaux. La perspective du centenaire de la SMLH doit nous permettre de faire un retour sur l'histoire et sur ce que notre société apporte, non seulement à ses membres, mais surtout à la collectivité nationale et locale.
Créée en 1921 pour faire face au besoin de soutien des familles de légionnaires, combattants de la Grande Guerre, démunies ou en difficulté, notre société permet à ses membres, qui ont été reconnus individuellement, de se rencontrer et de forger dans le partage la poursuite de leur engagement.
Nous envisageons de former une commission d'étude pour soutenir les travaux qui permettront de documenter et tracer l'historique de l'action des légionnaires en Béarn et Soule. Notre professeur émérite Christian DESPLAT a accepté de parrainer les travaux et ceux qui souhaitent apporter leur pierre, sous forme de soutien ou de contribution sont les bienvenus.
Nous sommes actuellement à la recherche de compétences en informatique. Notre webmestre, Jean-Claude SIMON, est en quête de soutien en programmation PHP en particulier le framework "Symfony4 Composer". Si vous avez connaissance d'un développeur qui peut accorder un peu de temps à notre association, n'hésitez pas à le mettre en relation.

Quelques vues des comités de la section ...
Le mot du secrétaire de section

la nouvelle Lettre du Légionnaire de la section SMLH 64 est en ligne dans "Liens - Documents"
Recherche "Portes-Drapeaux et Délégués" voir lettres en pdf dans Liens Documents.
Pour contacter le Président, le Secrétaire, le responsable du site, veuillez vous reporter à la page "contacts".
NOUVEAU: dans l' Onglet "Liens- Utiles", 2 Reportages sur nos Activités de début d'Année. La Réunion annuelle de notre Société et un moment de convivialité autour de "La Poule au Pot".

Actualité

Photographie de la dernière activité


Pau : Jean-Paul Brin, la disparition d'un pilier de la ville
PAR MARIE BERTHOUMIEU, PUBLIÉ LE 5 JUIN 2019 À 22H13, MODIFIÉ À22H16.
Le premier adjoint de Pau, pilier de la majorité Bayrou, est décédé en milieu de journée ce mercredi 5 juin, à l'Institut Bergonié de Bordeaux, des suites d'un cancer.
L'incontournable premier adjoint de Pau est décédé ce mercredi 5 juin en milieu de journée, à l'âge de 72 ans, à l'Institut Bergonié à Bordeaux, où il était hospitalisé depuis mardi.
« Je suis dévasté », a réagi François Bayrou, des sanglots dans la voix. « Il était mon bras droit bien sûr depuis des années mais aussi mon ami depuis plus de 40 ans. Nous avons toujours été engagés ensemble, aimions les mêmes choses, aimions cette région et cette ville, riions beaucoup ensemble. Et nous partagions beaucoup de choses précieuses et secrètes ».
« UN COMPLICE DE CHAQUE INSTANT »
« Il a été un grand avocat, un grand bâtonnier, un grand élu pour cette ville, a continué le maire. Tout le monde l'appréciait à Pau. Et c'était surtout une complicité de chaque instant. C'est la chose la plus dure, car l'important dans la vie n'est pas le fonctionnel mais l'affectif. »
Jean-Paul Brin laisse derrière lui une femme, Catherine et trois enfants, François, Sylvie et Jean.
Atteint d'un cancer, le premier adjoint était particulièrement souffrant ces dernières semaines mais restait toujours très présent à la mairie. Le mois dernier, lors des conseils municipal et communautaire ainsi qu'au conseil syndical de Pau Béarn Pyrénées Mobilités, il avait défendu ses dossiers avec une voix éraillée, mais avec sa vigueur...



»» Lire la suite


Nombre de visites : 17326 © SMLH - 2016 à jour du 24/6/2019 W3C HTML5