Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section
Béarn-Soule
Photographie du Président de la section
Le mot du président de section

Bien des poètes ont chanté le mois de mai et nous avons tous dans le coeur un mois de mai qui nous est cher, avec des rêves de liberté. Mais, sauf en rêves, ce ne sera pas pour cette année même si mai verra un déconfinement, rien de grandiose, ni de poétique.
Soulignons qu'en cette période inédite et difficile, les femmes et les hommes de notre système de santé sont particulièrement engagés pour le bien commun et vivent une épreuve hors du commun. Sachons les remercier, les saluer pour leurs mérites et tirer tous les enseignements de cette expérience, qui nous touche tous, afin de pouvoir espérer en l'avenir et celui de nos enfants.
En tant qu'ancien lieutenant et capitaine du 1er Régiment de Hussards parachutistes (Bercheny Houzards pour ceux qui ont visité le musée de Tarbes), j'ai été particulièrement touché par le décès du colonel Marc L'Eleu de la Simone, dont je salue la mémoire.
Par ailleurs, ce 8 mai, la France commémore le 75ème anniversaire de la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Nous ne pourrons participer aux cérémonies, qui se tiendront en comités très restreints. « Afin de manifester leur participation à cette journée nationale du 8 mai, le président de la République demande aux Françaises et aux Français qui le souhaitent de pavoiser leur balcon aux couleurs nationales. » Je tenais à relayer ce message d'unité nationale et de mémoire.
Portez-vous bien

Quelques vues des comités de la section ...
Le mot du secrétaire de section

la nouvelle Lettre du Légionnaire de la section SMLH 64 est en ligne dans "Liens - Documents"
Pour contacter le Président, le Secrétaire, le responsable du site, veuillez vous reporter à la page "contacts".
.Voir dans Liens et Documents Lettre Remerciement Institut Bergonie".

Actualité

Photographie de la dernière activité

6400. Centième anniversaire de Pierre Landabourou
En ce lundi 22 juin, par un soleil radieux, les invités se pressaient pour rejoindre la salle municipale de Saint-Etienne-de-Baïgorry. au coeur du Pays Basque.
Le maire les y avait conviés pour célébrer le 100e anniversaire de l'enfant du pays, Pierre Landabourou qui a jusqu'à sa retraite tenu le salon de coiffure local, tout comme son père avant lui.
Mais « Pierrot » s'est également distingué pendant la seconde guerre mondiale, ce qui lui a valu de recevoir les insignes de chevalier de la légion d'honneur le 4 août 2017 au titre des internés résistants : il est depuis lors membre de la SMLH.
Un parcours de courage et de ténacité
Alors que les allemands occupaient le Pays Basque et que sa maison natale avait été réquisitionnée, Pierre Landabourou avait décidé de quitter la France pour rejoindre le Général de Gaulle en Angleterre en passant par l'Espagne. Il y parviendra avec quelques compagnons à l'issue d'un périple riche en rebondissements.
A peine la frontière franchie, il est arrêté par la guardia civile. Il sera interné dans les geôles de Pampelune puis au camp de concentration tristement célèbre de Miranda, d'où il sortira fin 1943 après plusieurs mois de détention dans des conditions très éprouvantes.
Avec l'aide de la Croix-Rouge, il ralliera ensuite Malaga puis Casablanca avant de s'embarquer pour Liverpool d'où il sera dirigé vers Londres, son but initial.
Engagé dans un escadron de 32 bombardiers intégré au Bomber Air Command de la Royal Air Force, il y servira comme mécanicien sur les tourelles mitrailleuses des Halifax jusqu'à la libération et y...



»» Lire la suite


Nombre de visites : 26106 © SMLH - 2016 à jour du 6/8/2020 W3C HTML5